Psychanalyse des organisations
Psychanalyse des organisations

Psychanalyse des organisations

La psychanalyse appliquée au champ des organisations tente de saisir les mécanismes inconscients à l’œuvre à la fois dans les dynamiques de groupes, entre le sujet et le collectif, ainsi que dans la structuration du fonctionnement organisationnel. 

Si l’œuvre freudienne constitue un ancrage théorique initial incontournable, au regard de ses travaux pionniers sur les phénomènes collectifs comme la foule ; la place du chef et la question du père ; ou encore le malaise dans la civilisation… ; plus d’un siècle de recherches rigoureuses, permettent de porter un regard innovant, sur la mutation du lien social contemporain et ses conséquences sur le fonctionnement des institutions. Ce changement de paradigme marque l’émergence d’un rapport inédit à la fonction hiérarchique dont il s’agit aujourd’hui de mesurer les enjeux. 

C’est sur  ce versant que se situe le champ d’intervention, d’analyse et de recherche porté par le cabinet EXTE(A)M,  au travers d’un abord clinique des fonctions dirigeantes, susceptible de poser les fondations d’une autre philosophie du management des hommes et des organisations.

Pour ce faire nous nous appuyons sur la fécondité de l’approche psychanalytique d’orientation lacanienne, afin d’envisager une relecture de ces phénomènes subjectifs et/ou collectifs inconscients qui gouvernent les interactions sociales au sein des organisations du travail, afin d’en cerner la logique, les effets et les conséquences. 

La psychanalyse des organisations telle que nous la pratiquons, se spécifie donc par l’attention première qu’elle porte à la singularité des situations institutionnelles prises au cas par cas.

En outre, notre approche méthodologique concernant la supervision des cadres, l’analyse de la pratique managériale ou la régulation d’équipe, garantit la prise en compte de la parole de chaque sujet, qui de sa position d’énonciation ainsi soutenue, peut alors s’ouvrir à la dimension éthique de sa responsabilité dans la prise de décision, telle une véritable logique de l’acte.